Bilan lecture de mars

bilan lecture mars 2018

 

 

 

 

 

Heyy,

Aujourd’hui je vous retrouve pour le tout premier bilan lecture de ce blog, celui du mois de mars. A chaque fois, j’y mettrais ma note (sur 5).

 

Le mois de mars c’est:

Un total de 11 livres lus, soit 2509 pages.

1 lecture abandonnée

4 coups de cœur

 

 

Coups de cœur:

Le journal d’Anne Frank, 4,75/5

Des étoiles au plafond, Johanna Thydell, 4,75/5

Silhouette, Jean-Claude Mourlevat, 4,25/5

Nos âmes rebelles, Samantha Bailly, 4,75/5

 

Autres lectures:

Grosse folie, Raphaële Frier, 3,75/5

La noirceur des couleurs, Martin Blasco, 4/5

Le garçon qui courait plus vite que ses rêves, 2,5/5

L’été où j’ai sauvé le monde en 65 jours, Michele Weber-Hurwitz, 4,25/5

L’orpheline dans un arbre, Susie Morgenstern, 4/5

Ni d’Eve ni d’avant, Yaël Hassan, 3,5/5

Marion 13 ans pour toujours, Nora Fraisse, 4,5/5

 

Lecture abandonnée:

 

couv-les-geants

 

 

Voilà pour ce bilan, n’hésitez pas à me dire quels sont vos coups de cœur de ce mois de mars en commentaire et à mettre le lien vers votre article!

Bon dimanche à tous,

signature

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 commentaire pour “Bilan lecture de mars

  1. Le journal d’Anne Franck il est vraiment bien ! Etant passionnée par l’histoire de l’Allemagne nazie , je ne pouvais pas passer à côté de ce livre. J’aimerais également visiter la maison d’Anne Franck à Amsterdam ! 🙂 Après les autres livres je ne connais pas

    1. C’est effectivement un sujet passionnant 🙂 Et le Journal d’Anne Frank est tellement bien écrit qu’on pourrait croire que c’est une fiction! Malheureusement, c’est bel et bien une histoire vraie!

  2. Au collège nous participons à un concours littéraire en tant que « juges » et nous avions à lire, entre autres, Le garçon qui courait plus vite que ses rêves.
    Ce n’était pas mon préféré mais en revanche, j’ai découvert à cette occasion un autre livre génial, Traqués sur la lande.
    A défaut d’être très épais, il est vraiment prenant, dans un climat un peu pesant… J’aime beaucoup !

  3. Coucou 🙂 Je me sentais obligé de laisser un petit commentaire, vu qu’il y avait certains livres que j’ai moi-même lu dans cette pile, il y a pas mal de temps.

    Mon coup de coeur parmi tous, c’est sans aucun doute « Des étoiles au plafond » ; l’histoire que j’ai avec ce roman est assez drôle : en fait, à l’époque une amie m’avait parlé d’un bouquin qui s’appelait « Nos étoiles contraire » (je suis sûr que tu en as entendu parler, paraît qu’ils en ont fait un film…), et donc j’étais par hasard tombé sur un livre rassemblant le mot étoile dans son titre à la bibliothèque municipale, alors je l’ai pris… Malgré le fait de m’être trompé de livre, jusqu’à présent je suis satisfait d’avoir fait cette gourde : l’auteure aborde des sujets plutôt tabou et complexes, et donne un point de vue plein d’espoir quant à la maladie et la mortalité… Je me souviens qu’à la fin, j’avais une petite boule dans la gorge pour l’héroïne principale. Cette lecture date d’il y a plus de quatre ans, je crois… Tout ça pour dire à quel point le style de l’auteure et les sujets abordés m’ont marqué.

    Il y a aussi « L’été où j’ai sauvé le monde en 65 jours » ; contrairement au livre précédent, c’est surtout par attachement personnel que j’aime ce livre, il fait partie des premiers « vrais » romans non- fantastique que j’ai lu. Donc c’est un petit rituel pour lui, chaque été je me débrouille pour le retrouver et le relire à nouveau, ça peut paraître idiot comme ça mais c’est devenu une sorte de tradition x’) Néanmoins, il faut reconnaître qu’il parle lui aussi de sujets peu abordés en société : l’abandon d’un père/mère de famille, la solitude qu’accompagne la vieillesse avec le temps, la paranoïa, l’absence des parents à cause du travail, le premier amour… Et bien d’autres points intéressants, même si le réel soucis de ce roman, ce qui cache – je dirais – tous ces problèmes sous-entendus, est le guimauve que nous raconte le personnage principal au sujet de son « crush », ses sentiments beaucoup trop présents à mon goût.

    Sinon, si je devais te conseiller des livres qui abordent eux aussi des sujets tabou, je dirais « Kiffe kiffe demain » de Faïza Guène (immigration, abandon d’un père de famille, situation familiale précaire, racisme et le tout avec humour) et L’Alchimiste de Paulo Coelho (tout simplement un chef-d’oeuvre littérature, si tu veux mon avis, avec ce fermier on découvre où se trouve le véritable trésor de notre vie, on explore des contrées inconnues… Je le conseille vivement !).
    Voili voilà ^^

    Dan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut