La migration d’un blog: ce qu’il faut savoir

 

blog migration

 

 

Hellloooo,

Aujourd’hui je suis trooop contente de vous retrouver dans le tout premier article de ce nouveau blog (qui est en réalité exactement le même que l’ancien mais avec un autre nom de domaine).

Breff, comme vous l’aurez compris, j’ai migré mon blog et j’ai donc décidé justement de vous faire un article sur ça, avec la manière dont j’ai procédé ainsi que quelques conseils 🙂

J’espère que cela vous plaira et surtout vous éclairera sur un sujet qui a pendant longtemps été assez flou dans ma tête 😉

 

Avant de commencer… Qu’est ce que la migration d’un blog?

Migrer  un blog, c’est tout simplement le passer sur une autre plateforme ou un autre hébergeur.

 

Qu’est ce qu’un hébergeur indépendant apporte de plus qu’un hébergeur gratuit?

Lorsque vous êtes chez un hébergeur gratuit, comme WordPress.com (à ne pas confondre avec WordPress.org), vous ne payez peut-être pas avec de l’argent, mais votre hébergeur s’arrange quand même pour gagner de l’argent grâce à votre blog. Il va donc afficher des pubs ciblées suivant le visiteur. Inutile de vous préciser que ces pubs ne sont pas très esthétiques 😉

Ensuite, avec un hébergeur gratuit, vous n’avez pas votre propre nom de domaine, ce qui signifie qu’au lieu d’avoir:

nomdublog.com ou nomdublog.fr

Vous allez avoir:

nomdublog.wordpress.com

La version gratuite d’un hébergeur vous bloque aussi de nombreuses possibilités, comme l’installation d’extensions, l’accès à l’éditeur HTML de votre thème, ou même la monétisation (au passage, pour ceux qui se poseraient la question, non je ne monétise absolument pas mon blog 😉 ).

Il y a aussi bien d’autres avantages à avoir un hébergeur indépendant, mais ceux-là sont, je pense, les principaux.

 

 

La migration de forever coconut

Pour la migration de mon blog, j’ai décidé de prendre un hébergement chez OVH, qui est l’un des plus connus. Cet hébergeur propose plusieurs formules à prix très raisonnable, pour ma part j’utilise la formule « Perso » pour 3,59€ par mois (en sachant que, lors de votre paiement, vous payez pour une année entière). En plus de votre abonnement, vous devrez payer votre nom de domaine, qui est offert la première année (puis environ 8€/an pour une extension en « .com »).

Après votre commande, vous n’aurez pas tout de suite accès à votre abonnement, qui sera alors en attente de validation. Il vous faudra attendre quelques heures.

Le gros avantage de OVH est l’installation en 1 clic. Si vous êtes chez Drupal, Joomla, Prestashop ou (dieu merci) WordPress, vous pouvez choisir gratuitement l’option « module préinstallé » lors de votre commande. OVH se chargera de relier votre hébergement à votre plateforme de blogging, et il vous restera juste à migrer votre blog. Vous n’aurez donc pas à vous soucier de la création d’une base de données SQL, serveur FTP ou je ne sais quoi réservé aux gens qui ont BAC+56 en informatique.

Après tout ça, j’ai donc migré mon blog vers ma nouvelle plateforme (puisque j’utilise désormais wordpress.ORG). Pour cela, je suis allée dans la catégorie « réglages » de mon « ancien blog », puis dans « général », « outils du site », et enfin « exporter ».

Vous allez vous retrouver avec un dossier dans lequel se trouve un fichier au format XML. Sur votre nouvelle plateforme WordPress, allez dans « outils », puis dans « importer ». L’importation prend quelques secondes à quelques minutes. Vous aurez ensuite l’intégralité de votre ancien blog sur votre nouveau nom de domaine, avec tous les commentaires, articles… Seul bémol: mon thème s’est modifié tout seul, j’ai donc du réinstaller l’ancien et refaire les modifications que j’avais fait dessus.

Pour importer vos abonnés, vous aurez besoin du plugin « Jetpack ». Vu que j’ai galéré pour cette étape, je vous laisse aller voir l’article de Yes We Blog où tout est très bien expliqué 😉

Une fois que tout cela est fait, vous n’avez plus qu’à explorer votre nouvelle plateforme et à faire les modifications souhaitées.

 

 

Quelques conseils et plugins à installer

 

Créer un nouveau profil et supprimer le compte « admin ».

Lorsque vous installez votre blog sur WordPress.org, un compte nommé « admin1234 » est créé automatiquement. Pour vous protéger du piratage, il est fortement conseillé de créer un autre profil avec le rôle « administrateur » et de supprimer le « admin1234 ».

 

Garder son ancien blog « au cas où »

Lorsque vous exportez votre blog, vous recevez un fichier XML avec toutes les données, mais cela ne signifie pas que votre ancien blog est supprimé. Je vous conseille donc de garder ce blog et de le passer en mode privé pour rebasculer sur celui-ci en cas de problème avec votre nouveau blog. Question de pure sécurité 😉

 

→ Installer le plugin Akismet

Pour installer des plugins, vous avez juste à aller dans la catégorie « extensions » du menu WordPress. Pour vous protéger du spam et ainsi éviter de vous retrouver avec des montagnes de commentaires inutiles qui polluent votre blog, il vous faut installer le plugin Akismet Anti-Spam. Il bloquera les commentaires suspects et les enverra dans la catégorie « indésirables » de vos commentaires. Veillez à vérifier régulièrement les commentaires dit indésirables, car Akismet a, parfois tendance à se tromper et bloquer des commentaires « normaux ».

 

→ Installer le plugin Yoast SEO

Une super extension pour améliorer le référencement de votre blog. Yoast SEO vous envoie régulièrement des notifications pour vous signaler des « erreurs » de référencement et vous donne des conseils simples mais efficaces pour les corriger.

 

Yoast SEO conseils

 

Et LE truc génial avec ce plugin, c’est qu’il vous donne également des conseils dans la rédaction de vos articles comme vous pouvez le voir ci-dessous.

yoast SEO conseils

 

Voilà pour cet article, j’espère qu’il vous aura plu et surtout vous aura aidé! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire ou en me contactant par mail (dans la rubrique « contact » du blog), j’y répondrai avec plaisir 🙂

Et vous, quelle plateforme utilisez-vous? Avez-vous déjà migré votre blog? A quelle difficultés avez-vous été confronté? Quels sont vos plugins favoris? Dites-moi tout en commentaire!!

Je vous retrouve très bientôt dans un nouvel article!

Très bon samedi à tous,

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “La migration d’un blog: ce qu’il faut savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *