bannière stage 2nde agence publicité forever coconut
lifestyle

Mon stage de 2nde dans une agence de publicité

Heyyy,

Today, je vous retrouve pour un article dans lequel je vais vous raconter mes deux semaines de stage dans l’agence de publicité d’un journal de presse régionale.

En effet, en fin de 2nde, ayant trois mois de vacances, j’avais vraiment envie m’occuper intelligemment. J’ai donc décidé de faire un stage dans un domaine que je connaissais seulement de loin, à savoir la communication publicitaire. 

Au passage, je vous invite à aller faire un tour sur mon article sur les six bonnes raisons de faire des stages.

Première semaine

Alors déjà, j’ai été très agréablement surprise par l’ambiance qui régnait dans l’agence: les gens étaient tous sympas et très souriants.

En début de semaine, j’ai été amenée à réaliser deux Powerpoint sur deux projets d’évènements, l’objectif principal étant de communiquer au mieux et d’attirer des partenaires. 

J’ai également eu du listing de prestataires à faire: lieux de prestige, loueurs de vaisselle/de mobilier, salles de séminaires… J’ai été amenée à réaliser ce type de travail 3/4 fois pendant mon stage.

Le jeudi matin, j’ai passé 2h30 avec les graphistes, qui travaillent sur des logiciels tels que InDesign, Adobe Illustrator et PhotoShop. 

L’après-midi, j’étais avec une personne qui assiste les commerciaux dans leur travail. Elle fait beaucoup de facturation, ainsi que de la prospection.

Vendredi, j’ai passé la matinée avec une chef de publicité en charge de l’immobilier. Elle m’a notamment expliqué tout le vocabulaire lié au journal. 

L’après-midi, j’étais avec l’assistante de direction. Elle gère énormément de choses à la fois: communication, commercial, ressources humaines, secrétariat… J’ai vraiment trouvé cela très intéressant!

 

Deuxième semaine

Au cours de la deuxième semaine, j’ai été la moitié du temps « sur le terrain »

Lundi matin, j’ai eu un listing de lieux de séminaire à faire pour le guide des séminaires.

L’après-midi, j’ai donc assisté à mon premier rendez-vous commercial avec une chef de publicité en charge de la culture. Nous avons donc fait un bilan de l’année passée, et revu le plan de communication.

Mardi matin, je suis retournée avec les graphistes, qui m’ont expliqué de manière plus approfondie l’utilisation des différents logiciels.

L’après–midi, j’étais de nouveau en rendez-vous, cette fois-ci avec une chef de publicité en charge de l’automobile. Après un rendez-vous chez un concessionnaire, nous sommes allées faire de la prospection auprès de garages pour un salon de l’automobile.

Mercredi matin, après avoir passé un peu de temps avec l’assistante commerciale, j’ai eu un nouveau listing de prestataires à faire. Cette fois-ci, je devais trouver des lieux de culture (châteaux et salles de spectacles) organisant des séminaires, afin de leur proposer une parution dans le guide des séminaires.

L’après-midi, je suis retournée sur le terrain, cette fois-ci avec la chef de publicité régie sportive, qui m’a emmenée dans un laser game pour leur proposer un partenariat avec une équipe sportive locale.

En rentrant à l’agence, elle m’a donné 4 plaquettes partenaires d’équipes sportives locales et m’a demandé d’exercer mon esprit critique dessus: Quelles sont les choses à améliorer? Quelles sont les différences entre la plaquette de la saison précédente et celle de cette année? Des idées de prestations supplémentaires?

Le lendemain après-midi, j’ai donc terminé ce travail, qui était assez long puisque chaque plaquette faisait environ une trentaine de pages. Cependant, j’ai vraiment adoré ce travail, qui était très intéressant!

Le matin, je suis repartie en rendez-vous avec la chef de publicité en charge de l’automobile avec qui j’étais déjà mardi après-midi. Cette fois-ci, nous sommes allées chez un concessionnaire pour faire le point sur leurs parutions à venir.

Vendredi, dernier jour. Le matin, j’ai assisté à deux rendez-vous avec la chef de publicité en charge de la culture, pour parler plan de com’.

Pour mon dernier après-midi, je n’ai pas spécialement cherché à trouver une mission auprès des employés de l’agence. En effet, j’avais vraiment envie de profiter à fond de mes dernières heures, et ai préféré discuter de tout et de rien avec 2/3 personnes avec qui je m’entendais très bien.

 

Le bilan de tout ça

Bon, clairement, je ne vous explique même pas à quel point j’étais dégoutée de partir.

Tout d’abord, durant ces deux semaines, j’ai pu découvrir de nouveaux métiers, en lien plus ou moins étroit avec mon projet d’orientation… Et je me suis vraiment éclatée! Les tâches qui m’étaient confiées était super intéressantes (non, je n’ai pas passé deux semaines à la photocop’), les gens dans l’ensemble très sympas et souriants.

Lorsque j’essaie de faire le bilan de ces deux semaines de stage, je ne vois que du positif. Je ne pensais pas qu’un simple stage m’apporterais autant de choses. Vraiment.

Faire ce stage m’a permis de comprendre à quoi servaient les cours. Cela peut paraitre bête, mais souvent, en tant que collégien ou lycéen, on ne réalise pas vraiment à quoi sert tout ce que les profs nous apprennent. Grâce à mon stage, j’ai pu comprendre qu’en ne travaillant pas et en ne réussissant pas mes études, je ne pourrais pas exercer un métier parmi ceux que j’ai découverts pendant ces deux semaines. 

Un stage vraiment inoubliable, des supers rencontres, des très bons moments et de belles découvertes… Voilà ce que je retiens de tout ça!

 

Voilà, cet article est à présent terminé, j’espère qu’il vous a plu. Que pensez-vous des missions réalisées pendant mon stage? Auriez-vous aimé faire un stage dans ce domaine? Qu’avez-vous pensé de cet article? Dites-moi tout en commentaire!

Quant à moi, je vous retrouve très bientôt dans un nouvel article,

Très bon Week-end à tous et à toutes,

Forever Coconut

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *